Nous les informaticiens

 Accueil

L'informatique : Développement

7 Octobre 2014

Si vous débarquez, il vaudrait mieux lire les articles précédents concernant la « démystification » de l’informatique avant de commencer celui-ci :


Précédemment nous avons déjà vu ce que faisaient les Administrateurs, « matériels » qui s’occupent de votre ordinateur, les « Réseau » qui s’occupent de faire que l’accès à internet fonctionne et enfin les « Services » qui s’occupent des services tels que le mail. Maintenant vous vous dites que visiblement nous avons fait le tour de tout ce que vous pouviez faire avec votre ordinateur, il reste encore autre chose ? C’est quoi le « développement » que font ces « développeurs » ?

Le sujet est très vaste, étant développeur moi-même, pour ne pas trop vous saturer la tête, je ferais certainement plusieurs articles à ce sujet…
Alors voilà, sans les développeurs, ni vous ni les administrateurs ni même les développeurs eux-mêmes, ne pourraient faire quoi que ce soit (mais absolument rien) sur les ordinateurs !

Ouah ! ça fait peur ! C’est quoi cette « toute puissance » des développeurs ?!

Et bien ce n’est pas très compliqué, les développeurs sont ceux qui font tout ce qui « tourne » sur votre ordinateur, tout ce qui fait en somme que votre ordinateur sert à quelque chose et interagit avec vous... Cela s’appelle le logiciel, des exemples concrets de logiciels : Windows ou MacOS, les jeux vidéo, votre éditeur de texte (Word, Notepad…), Facebook, votre navigateur internet, votre messagerie (e-mail), les « applis » de votre smartphone, … TOUS les logiciels sont fabriqués, donc créés de toutes pièces, par les développeurs !

Cela peut vous faire un choc ou une révélation, allez-y, pleurez si vous voulez, ça vous soulagera… mais ce n'est pas fini, sachez de plus que tous ces « logiciels » sont fabriquées de façon tout à fait « artisanale », donc par d’autres êtres humains, avec leurs mains (manuellement) la plupart du temps. Et non, ça ne « vient pas dans les circuits électroniques », ce n’est pas « fabriqué dans l’usine par une machine automatique ou un robot », ce sont des êtres humains qui font en sorte que vous pouvez lire ce texte « électronique » aujourd’hui même !

Bien sûr, il y a des choses « automatiques » faites par votre ordinateur et toute cette technologie, il n’y a personne de « caché dans votre ordinateur » pour faire en sorte qu’il tourne ! Pour tenter d’éclaircir mes propos prenons une image concrète : une horloge mécanique, un vieux coucou par exemple. Ce vieux coucou, il donne l’heure, sonne toutes les heures et les demi-heures, tout ce que vous avez à faire c’est le remonter une fois par jour pour qu’il continue à vous rendre ces précieux et sympathiques services. En d’autres mots, il est « automatique », vous n’avez besoin de personne à part vous pour le faire fonctionner. Mais ce vieux coucou a été conçu et monté par un horloger, un être humain, qui taillait ses pièces et engrenages tout seul dans son atelier et il en a fabriqué des centaines des comme ça !

Les logiciels informatiques sont encore actuellement comme ce vieux coucou : conçus et « fabriqués » par des « artisans humains » qui sont les développeurs en fin de compte.


Mais ça ne fonctionne pas toujours bien ces « logiciels » (applis, sites internet, ustensiles électroniques, etc…), pourquoi ? Avec l’explication précédente, vous savez déjà un peu : l’être humain n’est pas parfait (ça se saurait !) et commet donc nécessairement des erreurs, des défauts, des comportements non-prévus de la part de « machines » que nous concevons et fabriquons. Mettons que votre vieux coucou sonne 13 coups au lieu des 12 attendus à minuit et à midi. Cela ne vous dérange pas vraiment (sauf si vous êtes superstitieux) ça rentre presque dans son charme… Mais ce n’est pas ce à quoi vous vous attendiez, surtout la première fois que vous l’avez mis en route !

Cela veut simplement dire que l’horloger qui l’a conçu et fabriqué s’est trompé quelque part et vous a fait un coucou défectueux. Eh bien, pour les logiciels c’est pareil ! Ils sont beaucoup plus complexes que les engrenages d’un coucou, ce qui fait que les risques de commettre des erreurs pour ceux qui les font sont plus grands. Dans un logiciel, tout le monde le sait maintenant, surtout depuis l’an 2000, une erreur s’appelle un « bogue » (ou « bug », en anglais).

Si au début les bogues étaient provoqués par des véritables bestioles qui venaient créer des court-circuits dans des ordinateurs qui faisaient la taille d’un bâtiment (pour au final être beaucoup moins puissant que le smartphone que vous avez aujourd’hui dans votre poche !). De nos jours la plupart du temps, ces erreurs que vous rencontrez ne sont plus vraiment dues à l’électronique qu’il y a dans votre ordinateur, mais plutôt aux logiciels qui s’y trouvent ! Elles ont donc été commises par des humains, et pas par des ordinateurs (et encore moins des vraies bestioles !).

Mais rendez-vous compte, grâce à internet vous avez des « mises à jour régulières » de vos logiciels ! C’est comme si votre vieil horloger venait vous remplacer votre coucou tous les mois, parce qu’il s’est rendu compte de ses erreurs et les a corrigées dans le nouveau qu’il vous laisse chez vous, et ce, sans que vous lui demandiez rien ! Incroyable n’est-ce pas !


Ok, très bien, les développeurs font ces « logiciels », mais ça consiste en quoi concrètement ? Ils soudent des circuits électroniques pour faire ça ?

NON ! Toujours pas ! Les « développeurs logiciel » ne touchent, sauf cas très particuliers, pas du tout à l’électronique ! Ils font quoi alors ? Comment ils « créent » ces applications ou ces sites ?

Ils « écrivent » des instructions qu’ils donnent à l’ordinateur, une sorte de « série d’ordres à exécuter dans l’ordre ». Cela ressemble au principe d’une recette de cuisine : il y a des ingrédients puis il faut faire certaines choses dans un certain ordre précis pour obtenir ce délicieux rôti farci aux pruneaux que vous aimez tant faire ! Sauf que le développeur utilise une sorte de « langue » que l’ordinateur comprend, cela s’appelle un « langage de programmation ».

En d’autres mots, le développeur logiciel, « explique » à votre ordinateur par exemple comment lire un e-mail et l’afficher sur votre écran, pour que vous puissiez les consulter. Mais il y a aussi un développeur qui a fait en sorte que lorsque vous appuyez sur la touche « A » de votre clavier cela affiche bien la lettre « A » sur votre écran !


Ça commence à devenir un peu « mystique » là ! Des personnes seraient à l’origine de tout ce que je peux faire avec mon ordinateur, et ce, en leur « parlant » dans une langue étrange que seul l’ordinateur comprend ?! Nan mais, n’importe quoi ! Pourquoi si j’écris dans mon ordinateur de me faire un café il ne se passe rien, hein ?

Pour répondre à la question : c’est simple, parce que l’ordinateur n’a pas de bras et parce que vous ne vous adressez pas à lui dans la bonne langue ! Par ailleurs, les machines à café modernes (celles qui font des expressos, des cafés au lait, des capuccinos, etc…) sont des ordinateurs qui vous donnent le café que vous avez demandé parce qu’il y a eu un développeur qui lui a expliqué comment faire ! si si si !


Pour finir avec cette petite introduction dans le métier du développement, il n’y a justement pas qu’un seul métier. Il y a au moins autant de métiers dans le développement que de branches d’application (médecine, jeu vidéo, aéronautique, automobile, finance, internet, smartphone, Windows, Mac, etc…) et des langages de programmation, il y en a des dizaines, tous compris par votre ordinateur (par exemple : C, C++, C#, Java, etc…). Ca fait déjà un nombre incalculable de métiers ou spécialités ! Ainsi, vous pouvez imaginer que faire une appli de jeu iPhone telle que des bonbons à assembler ce n’est pas du tout la même chose que l’appli qu’utilise votre cardiologue sur son ordinateur pour l’aider à établir un diagnostic !


Il s’agit, en conclusion, du métier le plus « dans l’ombre » de l’informatique ! et pourtant vous utilisez ce que des développeurs ont fabriqué tous les jours, sans exception et vous ne vous en rendez que très rarement compte : à partir du moment où vous retirez de l’argent, téléphonez, allumez votre ordinateur, regardez la télé, attendez que votre feu rouge passe au vert, etc… ce sont des développeurs logiciels qui ont fait en sorte que tout cela fonctionne ! Alors pensez-y avant de les traiter ou considérer comme des incapables parce qu’ils n’ont pas réussi à réparer votre ordinateur ! Même s’ils sont aussi des informaticiens, ce n’est pas leur métier de réparer des ordinateurs, mais vous leur devez toute votre vie confortable et technologique moderne !

L’informatique : sans développement logiciel, il n’y aurait pas grand-chose !

Diego
 Retourner en haut
Partager cet article sur Facebook 
     Tweeter