Nous les informaticiens

 Accueil

En Famille : L'ingratitude

20 Septembre 2013

Geek, Nerd, boutonneux, renfermé, solitaire, isolé, trop gentil, psychopathe, et j'en passe, sont souvent les adjectifs utilisés pour nous qualifier, nous les informaticiens. Mais, qui sait vraiment ce que c'est ou ce que fait un informaticien ?

J'ai l'immense privilège de faire partie de cette "secte secrète" de gens qui "se tiennent toute la journée dans un bureau face à un écran" ! Voilà l'image qu'on a de nous : des sortes de symbiotes, cybercouplés à nos ordinateurs, ne faisant qu'un avec la machine et par conséquent aussi incompréhensibles que cette dernière. Ironie du sort, nous sommes des personnages à part dans une société qui en dépend presque entièrement...

Dans un diner de famille la grand-mère vous sort :

- tiens, tu es informaticien, tu pourras m'aider avec mon ordinateur ?

Vous êtes serviable et prévenant, vous n'osez pas dire non à votre grand-mère qui vous gâte depuis que vous êtes tout petit, et c'est là que tout bascule, quelque soit le métier que vous exercez dans l'informatique, vous voilà devenu "technicien de maintenance et support de systèmes et réseaux". Ça sonne joli hein ? C'est quoi ce charabia ?

Eh oui, les médecins, ils ne sont pas tous pareils, ils ont des "spécialités" eux, il y a les chirurgiens, les dermatologues, les gynécologues, etc... Tout le monde sait ce que ça veut dire malgré le fait que ce sont des termes techniques de la médecine... pourtant nous aussi on a nos spécialités, mais personne ne le sait, c'est "secret". Mais je dirais plutôt que personne n'a vraiment envie de savoir, "c'est trop compliqué tout ça" alors on est tous dans le même panier, nous sommes voués à être simplement et seulement "des informaticiens"...

Mais continuons avec notre grand-mère, vous voilà le jour J chez elle, devant son ordinateur, un véritable nid de rats, un capharnaüm, un fouillis sous Windows 98, avec tous les CDs fournis dans tous les magazines imaginables installés dessus, par toute personne ou membre de la famille qui est venu "l'aider" avant vous. Car pour une raison inexplicable et incompréhensible, on fait toujours appel à tout le monde d'abord sauf à "l'informaticien de la famille", excepté en cas de dernier recours, quand ça ne va plus, allez savoir pourquoi... Et là elle vous sort quelque chose du genre :

- je n'arrive plus à accéder à mon jeu de cartes, et pis tant que t'es là, tu pourrais regarder ce qui ne va pas, l'ordinateur ne va pas vite, ce n'est plus comme avant, je dois attendre longtemps avant de pouvoir l'utiliser...

Pris au piège, vous êtes obligé d'aller jusqu'au bout, alors tant bien que mal vous remettez le raccourci que quelqu'un avait effacé par erreur de son bureau, vers son "jeu de cartes préféré", vous regardez 2-3 trucs que vous connaissez pour tenter d'accélérer le démarrage de Windows sans grand succès au vu de la bestiole et son état, bien sûr :

- je t'ai remis ton jeu lĂ , comme avant, par contre pour les ralentissements je ne peux pas faire grand-chose.

Parce que si vous avez le malheur d'entreprendre de lui "reformater l'ordinateur" vous ne savez pas où vous vous embarquez, vous allez lui faire perdre des documents, les logiciels sortis d'on ne sait pas où installés par on ne sait pas qui, etc... Même si vous êtes le plus gentil & volontaire du monde, vous êtes face au mur, vous n'avez pas envie d'être responsable du malheur de votre grand-mère, et de toutes façons si vous entreprenez cela, deux jours après tout sera comme avant parce que tous ceux qui étaient passés avant, repasseront y mettre leur pattes bordéliques. Alors on choisit le moindre mal, le laisser "comme avant", tout le monde s'en tirera plus heureux.

Et là, puisque "vous n'avez pas su faire", vous basculez directement dans la liste noire des incompétents de la famille, puisque les ragots vont vite vous voilà devenu celui qui est désormais "l’informaticien qui n'a même pas su réparer l'ordinateur de la grand-mère".

Et ce, que vous soyez au départ, technicien, ingénieur, chef de projet, chercheur, développeur web, ou tout autre métier de l'informatique dont tout le monde ignore tout : l'informatique est ingrate.
Diego
 Retourner en haut
Partager cet article sur Facebook 
     Tweeter